baton japonais jo bo

L’impact des 5 drivers sur le niveau d’énergie

Dans la première partie de l’article, nous avions présenté ce que sont les 5 drivers ou 5 messages contraignants, et leur impact sur nos comportements.

En conséquence, ces drivers peuvent avoir un impact significatif sur notre niveau d’énergie, menant à la fatigue et à l’épuisement.

Lorsque par exemple, nous cherchons constamment à être parfaits ou à plaire aux autres, nous nous mettons beaucoup de pression, nous agissons de manière superflue, inutile, ce qui mène à une fatigue mentale, émotionnelle, et physique.

Lorsque nous croyons que tout doit être difficile, et que nous devons travailler plus dur et plus fort pour atteindre nos objectifs, nous nous retrouvons en surmenage, qui peut conduire au burnout.

Lorsque nous sommes toujours pressés et sans prendre le temps de ralentir, de nous reposer, nous cassons nos rythmes naturels et l’alternance action / repos, menant à une fatigue chronique.

Et lorsque nous avons l’impression que nous devons toujours être forts et cacher nos vulnérabilités, nous portons une charge émotionnelle trop lourde, nous coupant de notre authenticité, ce qui a des conséquences importantes sur notre énergie à un niveau important, incluant l’énergie « spirituelle », en lien avec nos valeurs, notre intégrité et authenticité.
Sur le long terme, le risque de craquer est important.

Il est donc crucial de reconnaître ces drivers pour soi-même, et comment ils affectent notre niveau d’énergie.
En identifiant les drivers que nous avons tendance à suivre trop fortement, et comment ils contribuent à notre fatigue, nous pouvons apprendre à modifier notre comportement et trouver une approche plus équilibrée, qui nous correspond.

Faire son Auto-évaluation

En préambule, ce qui est proposé ici ne saurait se substituer à un travail personnel avec un psychothérapeute ou un professionnel de la santé mentale par exemple. Il s’agit ici d’outils concrets.

Utilisez ces questions comme des points de départ pour réfléchir à vos propres comportements et évaluer dans quelle mesure chaque driver peut avoir un impact trop fort sur votre vie quotidienne.

En répondant honnêtement à ces questions (ce n’est pas toujours facile) , vous pourrez mieux comprendre si l’un des 5 drivers est prédominant dans votre vie et si cela a un impact négatif sur votre énergie et votre bien-être.

EVALUATION drivers

Comment utiliser ce tableau ?

Tout d’abord, voici les 5 drivers associés :

#A – «Sois parfait » 

#B – « Fais plaisir » 

#C – « Fais des efforts » 

#D – « Dépêche-toi » 

#E – « Sois fort »

Considérez qu’un score de 11 à 15 est élevé et peut générer des problèmes (dans le domaine de la fatigue et du stress, du mal-être).

Cela va dépendre du contexte, que vous devez donc prendre en considération :
C’est l’association DRIVER + CONTEXTE qui crée l’impact.

Par exemple :
Vous avez 12 dans le « Sois parfait » et vous avez un travail dans la production de service, la fourniture d’une prestation intellectuelle, ou même manuelle, qui dépend directement de vous en tant que personne.
La pression va devenir énorme à chaque fois, en continu.
Alors que si vous devez juste suivre une instruction basique dans une chaine de production bien structurée, ce driver vous pénalisera très peu.
Analysez bien ce combo , car un driver seul ne veut pas dire grand chose.

Vous pouvez donc agir sur le driver….ou sur le contexte (environnement, situations), quand c’est possible.

Ensuite, les scores très réduits (de 1 à 6) peuvent aussi poser problème, mais pour d’autres domaines, pas celui de la fatigue.
Ce sont plutot des problèmes sociaux et d’intégration (dans notre société occidentale moderne en tous cas).

Actions générales pour utiliser ses 5 drivers

Pour réduire la fatigue, il est essentiel de comprendre comment ces drivers nous affectent et comment nous pouvons changer notre comportement pour vivre une vie plus équilibrée.

Voici quelques conseils pour vous aider :

1- Reconnaissez vos drivers :
commencez par identifier lesquels des 5 drivers vous avez tendance à suivre.
Le test proposé plus haut peut vous y aider.
Soyez honnête avec vous-même et évitez de vous juger d’avoir ces drivers, tout le monde les a, à différents degrés.

Chacun de ces drivers est une qualité, c’est son excès qui peut pénaliser.
Qui aimerait s’entourer de personnes qui :
– font mal les choses, sont négligentes ?
– ne pensent qu’à elles ?
– ne font jamais d’efforts pour produire quelque chose ?
– prennent leur temps quand il y a urgence ?
– se plaignent en permanence de leur moindre faiblesse ?

Les drivers font partie de qui vous êtes, ils sont aussi votre force, même si parfois ils vous épuisent, et le reconnaître est la première étape pour les équilibrer.

 

2- Identifiez vos déclencheurs :
Quelles situations ont tendance à déclencher vos drivers ?
Avez-vous l’impression que vous devez être parfait lorsque vous travaillez sur un projet au travail ?
Avez-vous tendance à mettre les besoins des autres avant les vôtres lorsque vous êtes avec votre famille ?
En comprenant vos déclencheurs, vous pouvez apprendre à reconnaître quand vous tombez dans ces schémas et prendre des mesures pour les changer.
Ce n’est pas simple, mais partez de vos ressentis émotionnels : observez quand une émotion forte se déclenche alors qu’objectivement la situation ne l’explique pas : il se passe alors quelque chose « d’excessif » en vous.

 

3- Pratiquez l’auto-compassion :
Pardonnez-vous, soyez gentil avec vous-même, et reconnaissez qu’il est normal de faire des erreurs et d’avoir des comportements parfois inadaptés.
Essayez de lâcher prise du besoin d’être parfait et acceptez-vous tel que vous êtes.
Cela peut vous aider à réduire la pression que vous mettez sur vous-même et réduire votre fatigue.

 

4- Reprenez le contrôle :
D’une manière générale, il s’agit d’abord de s’observer avec du recul, le plus objectivement possible
Ensuite, d’équilibrer nos comportements et actions pour réduire les impacts des drivers trop pénalisants.
Dans ce travail, il ne s’agit donc pas de les faire disparaitre ou de devenir une autre personne.
La méthode SEIKI – Energie vitale ne comporte pas d’injonction à devenir une autre personne, ni à dire comment il faut être.
Au contraire, il s’agit de vous connaitre et savoir ce qui vous convient : c’est plus sain, plus sûr, plus respectueux, réaliste et efficace.

Cela peut vous aider à vous sentir plus en contrôle et à réduire votre fatigue.

 

Actions concrètes pour réduire l’impact des 5 drivers

Voici une courte  liste d’actions plus spécifiques, si vous avez obtenu un score entre 11 et 15 lors de l’auto-évaluation , dans chacun des 5 drivers concernés

#A – « Sois parfait » :

. Pratiquez la bienveillance et le pardon envers vous-même en acceptant vos erreurs.

. Soyez objectifs sur l’évaluation de votre travail pour ajuster le niveau de qualité selon des critères plus réalistes.

#B – « Fais plaisir » :

. Apprenez à dire non lorsque vous vous sentez dépassé (pas simple).

. Identifiez vos besoins et accordez-leur autant d’importance qu’à ceux des autres.

#C – « Fais des efforts » :

. Priorisez vos tâches en vous concentrant sur vos domaines d’excellence.

. Planifiez des moments de repos et de récupération réguliers.

#D – « Dépêche-toi » :

. Trouvez une pratique que vous aimez et qui vous permet de vous ancrer dans l’instant présent.

. Analysez les activités qui nécessitent vraiment de se dépêcher, et celles qui peuvent être réalisées à un rythme plus détendu.

#E – « Sois fort » :

. Reconnaissez pour vous-même votre vulnérabilité, et partagez vos émotions avec des personnes de confiance.

. Apprenez à demander de l’aide lorsque vous en avez besoin.

 

Conclusion

Au travers de ce deuxième article, vous avez un nouvel outil intéressant et des moyens supplémentaires pour gérer notre énergie.

Cela sera surtout utile si ces drivers génèrent des comportements excessifs et pénalisants dans votre vie.

La connaissance de soi, de ses fonctionnements, est une clé pour sortir de la fatigue, au-delà des 5 messages contraignants expliqués ici.

Cette démarche est au coeur de la méthode SEIKI – Energie vitale qui suit une stratégie complète, avec des guides, des plans d’actions, des outils pratiques et un suivi individuel.
Pas d’injonction, pas de catalogue de pratiques de bien-être toutes faites, mais un parcours qui s’adapte à qui vous êtes.

Si ce travail vous interesse et que vous voulez avancer, prenez un rendez-vous pour un de nos accompagnements :