baton japonais jo bo

Les 5 drivers ou 5 messages contraignants

Ils ont été identifiés par le psychologue américain Taibi Kahler dans les années 1970 et sont étudiés et utilisés dans différents domaines de la psychologie.

Les psychologues utilisent d’ailleurs souvent le terme drivers.

Les 5 drivers ou messages contraignants sont comme une grille de lecture parmi d’autres, et forment un outil utile pouvant aider à mieux comprendre les comportements humains.

Ces drivers ne sont pas à prendre comme des étiquettes figées pour décrire une personne, mais plutôt comme une source (parmi d’autres) de certains schémas de comportement qui peuvent être adoptés dans certaines situations.

C’est une grille de lecture supplémentaire qui peut aider à mieux comprendre ses propres comportements, et aussi ceux des autres.

Cela a plusieurs bénéfices, comme mieux se connaitre, et avoir de meilleures relations avec autrui par exemple.

Quels sont-ils ?

1-« Sois parfait » : c’est le message contraignant qui pousse à toujours chercher la perfection et à éviter (ou à cacher) les erreurs à tout prix.
Les personnes qui suivent ce driver cherchent avant tout à bien faire, se conformer, être validées extérieurement.
Elles peuvent être très exigeantes envers elles-mêmes et envers les autres.
Elles ont généralement la croyance de « ne pas être assez ».

2- « Fais plaisir » : ce driver amène les personnes à vouloir satisfaire les besoins des autres avant les leurs.
Les personnes qui suivent ce driver font preuve de dévouement, voire de sacrifice, avec une posture de victime.
Elles peuvent avoir du mal à dire non, à exprimer leurs propres besoins, leur satisfaction et leur estime personnelle.
Elles ont généralement la croyance d’être impuissantes, que leur vie ne leur appartient pas.

3- « Fais des efforts » : ce message contraignant pousse à croire que tout doit être difficile et que rien n’est facile à obtenir.

Les personnes qui suivent ce driver peuvent avoir tendance à se surmener et à ne pas prendre de temps pour se reposer.

Elles vont souvent s’épuiser par un labeur excessif, par des efforts sur des domaines hors de leur domaine d’excellence alors que ce serait plus facile pour elles.
Elles ont généralement la croyance d’être des imposteurs, de ne pas être à la hauteur.

4- « Dépêche-toi » : ce driver amène les personnes à se dépêcher tout le temps, même lorsque ce n’est pas nécessaire.
Les personnes qui suivent ce driver ont du mal à prendre leur temps pour faire les choses et sont impatientes.

Elles ont souvent un comportement anxieux, et ont du mal à s’apaiser, à se montrer sereines.
Elles ont généralement la croyance que la mort les guette, et qu’elles n’ont pas le temps.

5- « Sois fort » : ce message contraignant pousse à se montrer dur voire menaçant et à cacher sa vulnérabilité.
Les personnes qui suivent ce driver peuvent avoir du mal à faire confiance, avoir un relationnel difficile voire conflictuel.
Elles vont rarement demander d’aide même lorsqu’elles en ont besoin.
Elles ont généralement la croyance que le monde est hostile, qu’il y a du danger pour elles.

Le lien avec la fatigue

Dans le cas de la fatigue et de l’épuisement ils peuvent avoir un rôle prépondérant voire déterminant.

Au point d’ailleurs que certains accompagnants sur le burn-out utilisent cette approche de manière quasi exclusive, considérant que, puisque les comportements et les actions découlent de ces drivers, travailler dessus résoudrait tous les problèmes.

Dans la méthode SEIKI -Energie vitale, nous avons une approche plus complète, mais qui inclut également une intégration de ces drivers.

Nous allons voir comment ces 5 drivers influencent nos comportements et donc l’impact qu’ils ont sur notre énergie vitale.

 

Quel problème posent-ils ?

Le problème ne réside pas dans le fait que ces messages existent, mais il apparait lorsque ces messages obligent à adopter et à montrer certains comportements, et à en interdire d’autres.

Pour faire simple, c’est l’adjonction du « Il faut – je dois » devant ces messages qui pose problème, ainsi que l’intensité et l’omniprésence du – ou des – messages contraignants.

Ainsi, ces drivers finissent par modifier la perception du monde, des situations, l’interprétation des événements de vie, et donc les actions et comportements au quotidien.

Il est donc utile de se connaitre sur ce plan des drivers, afin de rééquilibrer ses fonctionnements pour :

– se préserver en anticipant

– savoir ce qui va nous épuiser

– savoir ce qui nous régénère

– faire face aux situations difficiles sans s’épuiser

– adapter ses actions à la situation ET à nos drivers

 

Utiliser les 5 drivers pour réduire la fatigue

En comprenant comment les 5 drivers affectent nos actions, donc notre utilisation de l’énergie et en conséquence notre état de fatigue, nous avons à disposition un outil supplémentaire pour gérer notre énergie.

Dans la partie 2 de cet article sur les 5 drivers, nous allons aborder les moyens de travailler avec ces drivers pour retrouver de l’énergie.

Il s’agira notamment de dépasser les schémas de pensée défavorables qu’ils peuvent créer.

En apprenant à équilibrer ces messages contraignants, nous pouvons, selon les situations individuelles, nous libérer de la fatigue et améliorer notre bien-être et notre qualité de vie.

Si cette démarche et ce travail vous intéresse, et que vous avez envie de gagner du temps, d’avoir une ligne directrice claire et une méthode, prenez un rendez-vous pour un accompagnement :