Le bon dosage pour énergie sans fatigue

La notion de dosage dans la fatigue

Beaucoup d’entre nous font face à des journées bien remplies, cumulant travail, responsabilités familiales, engagements divers, ce qui peut facilement nous épuiser.

Parmi les causes de la fatigue et de l’épuisement, le dosage, un concept pourtant simple à comprendre, est souvent oublié.

Il parait pourtant évident que de trop en faire conduit à l’épuisement. 

Et pourtant, dans les faits bon nombre de personnes que je reçois en état de fatigue présentent en tant que cause principale de leur état, un surdosage dans leurs actions. 

Pour illustrer combien cette notion de dosage est mal expliquée il suffit de lire les articles de presse grand public parlant de la fatigue. 

Certains de ces articles parlent de repos, mais n’expliquent jamais clairement comment le dosage de nos actions va impacter notre niveau d’énergie. 

Introduction à la « Goldilocks Zone » et son lien avec l’approche japonaise traditionnelle

La « Goldilocks Zone », ou « Zone Boucles d’Or » en français, est un concept qui tire son origine de l’astronomie, décrivant une zone d’équilibre autour d’une étoile où les conditions sont propices à la vie sur une planète.

Le terme lui-même tire son origine du conte de fées populaire « Boucles d’or et les Trois Ours », soit « Goldilocks and the three bears », où Goldilocks cherche toujours quelque chose qui soit ni trop grand, ni trop petit, ni trop chaud, ni trop froid, mais juste comme il faut.

Transposé dans le domaine de la santé et du bien-être, ce concept suggère qu’il existe une plage de valeurs ou de pratiques optimales pour soutenir notre vitalité et prévenir l’épuisement.

J’ai découvert cette notion lors de mes formations en Moxibustion japonaise dans une optique d’optimisation de mes pratiques aupres de mes clients. 

Au fil du temps, des observations, recherches, analyses, j’ai vu que ce concept s’appliquait plus largement.

En intégrant ce concept dans nos vies, cela nous aide à identifier les signaux que notre corps nous envoie et à ajuster nos actions en fonction de nos besoins individuels.

Dans le programme d’accompagnement dédié à la gestion de la fatigue et à la récupération de notre énergie : SEIKI – Energie Vitale ®, cette notion de dosage se combine à celle du rythme (qui fera l’objet d’un autre article).

Dans notre approche, le dosage est défini comme la somme de l’intensité ou force + durée d’une action, quel que soit son domaine.

En combinant les principes de la « Goldilocks Zone » et les enseignements des pratiques japonaises traditionnelles, nous avons des solutions efficaces pour un équilibre énergétique durable et une bonne vitalité.

Dosage, intensité, durée

Comme indiqué plus haut, la « Goldilocks Zone » fait référence à une zone d’espace autour d’une étoile où les conditions sont idéales pour que la vie puisse se développer sur une planète.

Dans cette zone, la température est ni trop chaude ni trop froide, permettant ainsi à l’eau liquide d’exister, une condition essentielle à la vie telle que nous la connaissons.

Si nous voulons utiliser ce concept pour nos actions quotidiennes courantes, il est nécessaire de faire des adaptations.

Car il est évident que se trouver un peu en dehors de cette zone optimale n’est pas aussi problématique qu’en astronomie !

Ainsi, les 2 graphes ci-dessous montrent la zone optimale d’un stimulus, avec les 2 zones hors de cette plage.

 

DOSAGE GOLDILOCKS ENERGIE FATIGUE
DOSAGE GOLDILOCKS ENERGIE FATIGUE sensible

Comment utiliser ces concepts ?

Nous avons vu qu’il existe une zone optimale propice à la vie, et pour nous en tant qu’individus, une zone optimale de stimulation.

Tout d’abord, voici les éléments à comprendre et utiliser :

#A – Stimulus : il s’agit soit d’un traitement que l’on reçoit (massage,…), mais plus largement d’une action, et finalement d’une « énergie totale ».

Ce peut donc être un aliment.

Le stimulus est en ordonnée du graphe.

Le stimulus va augmenter d’autant plus vite, qu’il est intense.

Prenons l’exemple d’une marche lente: elle peut durer plus longtemps qu’une marche rapide, qui elle-même peut durer plus longtemps qu’un footing, avant d’atteindre la limite supérieure et de tomber dans la zone « Excessif ».

Mais c’est la même chose pour un massage : on peut supporter un massage doux plus longtemps qu’un massage fort.

 

#B – Durée – Temps : il s’agit de la durée de la stimulation

Le temps est en abscisse du graphe.

Plus l’action se prolonge, plus la stimulation et ses effets augmentent: d’un effet optimal favorable (donc dans la zone Goldilocks) , on finit par tomber dans une zone excessive, avec tous les effets indésirables associés.

Ces effets varient selon les personnes, et selon le contexte. 

Sur le court et le long terme, la fatigue est un des éléments majoritaires.

(attention nous ne parlons pas ici du dosage d’un médicament, qui sort du cadre de cet article et de notre travail)

#C – Intensité

Plus une action ou une pratique sont intenses, plus le stimulus global monte rapidement, et donc va arriver dans la zone excessive, en sortant de la Goldilocks Zone.

L’intensité d’une action est donc un élément clé pour prévenir de la fatigue, en combinaison avec la durée.

La nature d’une activité définit souvent son intensité, mais une même activité peut souvent être pratiquée avec une intensité moindre.

Par exemple, on peut marcher, ou faire du vélo plus ou moins vite, et éviter les montées.

C’est valable pour la plupart des activités physiques, mais toutefois, par nature certaines activités sont plus intenses que d’autres.

C’est l’association DURÉE + INTENSITÉ de l’action qui crée l’impact favorable ou défavorable.

La connaissance et l’utilisation de ces graphes est extremement puissante pour retrouver l’énergie et sortir de la fatigue.

Cela peut paraitre compliqué à définir pour soi, à comprendre, et à mettre en oeuvre, et c’est pour cela que j’ai formalisé cela dans mes accompagnements avec une méthode simple pour vous aider à trouver votre Goldilocks zone en toute circonstance.

Mais je vais vous donner quelques clés pour démarrer en autonomie.

 

Trouver sa « Goldilocks Zone »

En cherchant sa « Golidlocks Zone », nous pouvons à la fois prévenir des effets indésirables de nos actions (et de nos interactions avec notre environnement), et pour ce qui nous interesse , la fatigue, et à la fois optimiser notre vitalité.

La notion de dosage revêt une importance cruciale pour gérer la fatigue et retrouver notre énergie vitale.

Voici quelques conseils pour vous aider :

 

1- Reconnaissez les effets indésirables des excès :

Lorsque vous faites une activité, peu importe sa nature, observez bien le moment où

– vous ressentez de la fatigue
– des symptômes désagréables se manifestent : douleurs, troubles digestifs, difficultés émotionnelles, sensation de malaise,…
– vous en avez tout simplement « marre » et avez envie d’arreter

Ces signes doivent vous alerter.

Il s’agit encore une fois de bien se connaitre.

Mais un autre élément est important :
On peut se sentir bien pendant une activité, par le phénomène de mise en mouvement, et pour les activités physiques longues notamment, par le phénomène hormonal de sécrétion d’endorphines qui masque certains symptômes.

Or, se sentir mieux pendant une activité physique ou juste après n’est PAS un critère suffisant pour dire que cette activité est bonne.

Il s’agit donc d’observer votre état dans les jours suivants pour évaluer s’il y avait un problème de surdosage. 

Et en complément, il faut observer sur le long terme si vos actions vous procurent en amélioration de votre état de fatigue ou pas. 

 

2- Ne vous comparez ni aux autres, ni à une illusion de vous-même :

Quelques pensées qui conduisent à l’excès :

– Mon voisin arrive à marcher pendant des heures et se sent bien, alors je devrais faire pareil ?

– Avant, je montais ce col en vélo en 15 min, alors j’essaie de le refaire encore et encore.

– J’ai vu un coach qui m’a donné un programme de remise en forme et un programme alimentaire qu’il utilise avec ses clients. Il s’y connait bien alors je vis le suivre à la lettre.

etc..

En faisant cela, vous suivez excessivement les injonctions des autres, et de votre mental qui se comporte alors comme un « donneur d’ordre ».

Si l’aspect mental est important et ne doit pas être rejeté, il y a des situations ou il est mauvais conseiller:

Par exemple lorsque nous nous coupons de nos ressentis réels et objectifs, ou bien lorsque nous avons des messages contraignants inadaptés qui nous gouvernent et nous conduisent à des actions défavorables pour nous.

Je vous invite à lire mes articles sur les 5 drivers pour une illustration de ceci.

 

3- Observez avec réalisme  :

Puisque chaque situation est différente, il s’agit d’abord de s’observer avec du recul, le plus objectivement possible.

Et surtout d’arriver à se connecter à ses ressentis, ses sensations physiques et émotionnelles.

On entend ce genre de phrase souvent et cela peut vous paraitre pompeux ou abstrait, voire vide.

Dans les faits il s’agit simplement d’avoir:

– Une observation sans jugement de ce que vous vivez: êtes vous fatigué, sans envie, abattu, joyeux, triste,….

– Un juste recul, c’est à dire ne pas tomber dans les 2 écueuils que sont la coupure (le déni, rejet), et de l’autre côté l’excès d’attention et de focalisation sur soi.

Cette manière de s’observer permet de se connaitre et de comprendre ce qui nous convient.

Avec le temps, cette capacité à se connaitre, s’observer et savoir ce qui nous convient se renforce.

Cela permet d’ajuster le dosage de nos actions dans tous les domaines.

 

Dans quels domaines chercher sa « Goldilocks Zone » ?

En fait, tous les domaines de la vie sont concernés par ce concept, même si l’impact varie selon le domaine.

Dans nos accompagnements selon la méthode SEIKI – Energie vitale ®, nous travaillons sur 4 domaines :

– Physique
– Mental
– Emotionnel
– Spirituel (Valeurs)

Chacun de ces domaines ayant des composants, comme par exemple l’alimentation et l’activité physique pour le domaine « Physique ».

Prenons 3 exemples simples :

#A – Alimentation :

Notre alimentation joue évidemment un rôle majeur dans notre énergie et notre vitalité.

Là encore, le dosage est primordial.
Des repas trop copieux peuvent entraîner une sensation de lourdeur et une baisse d’énergie, tandis que des repas trop légers peuvent entraîner une carence en nutriments essentiels.
Adopter une alimentation adaptée, respectant les besoins individuels, permet de soutenir notre énergie tout au long de la journée.

Certains ont une capacité digestive et de transformation faible et d’autres très forte, ce qui va conduire à une « Goldilocks Zone » totalement différente.

Les besoins varient selon le métabolisme, la situation, l’activité, le type de travail,….

Vous voyez donc pourquoi suivre un programme identique au voisin n’a pas de sens.

Je vois en cabinet des personnes en état de fatigue qui ne mangent simplement pas assez par rapport à leurs besoins, parce qu’elles suivent des idées préconcues, voire des injonctions de thérapeutes.

Elles se trouvent simplement, sur ce paramètre, sous la limite basse de la Goldilocks Zone (voir graphique)

 

#B – L’activité physique :

C’est encore plus simple..sur le papier.

Car l’égo présent chez de nombreux sportifs est parfois un fort obstacle à la résolution de problèmes de surdosage dans ce domaine.

C’est une vérité dure à entendre, et les personnes dans cette situation nient la réalité de leurs déséquilibres.

Le juste dosage implique de choisir des exercices adaptés à nos besoins et capacités individuelles, lesquelles diffèrent de notre fameux voisin..mais aussi varient d’une période à une autre, d’une saison à une autre. 

Une approche trop intense ou trop longue peut sur-solliciter notre corps, entraînant une fatigue excessive.

Mais d’un autre côté, une insuffisance d’activité peut entraîner une stagnation énergétique et un manque d’éenergie.

Trouver le juste équilibre en termes d’intensité, de rythme et de durée d’activité est essentiel pour maintenir une énergie vitale durable.

..et toujours penser au plaisir !

#C – L’engagement émotionnel :

Et oui, chaque domaine est concerné !

Le domaine émotionnel a lui aussi sa Goldilocks Zone.

Savoir traverser des périodes de stress émotionnel est essentiel pour se renforcer et habituer son corps aux impacts de ces stress.

Si nous restons tout le temps dans les émotions agréables, nous récupérons de l’énergie oui, mais nous manquons de stimulation de certains systèmes, qui pourtant ont leur utilité.

A la manière de l’entrainement physique ou intellectuel, les mouvements et réactions internes produites par des émotions engageantes, parfois désagréables ont une utlité sur le court terme (action) et le long terme (renforcement).

C’est un sujet complexe mais pour simplifier, retenez que s’exposer à de justes doses d’émotions difficiles a également un interêt.

 

Dans toutes les situations décrites en exemple, il faut veiller à ce que ce soit toujours en accord avec votre état de santé physique et mentale.

 

Conclusion

En conclusion, la gestion du dosage joue un rôle fondamental pour retrouver notre énergie vitale et prévenir l’épuisement.

Comme sur la photo de l’article, ou comme pour un chef cuisinier qui met la bonne quantité d’aliments dans sa recette et évite que tout débord, que son plat soit trop salé ou trop fade , nous devons trouver notre propre « Goldilocks Zone » pour maintenir notre vitalité.

Le dosage équilibré dans nos activités physiques, notre alimentation, nos pratiques mentales, de bien-être et nos engagements émotionnels, est essentiel pour éviter les excès qui peuvent nous épuiser, tout en optimisant notre énergie.

Si cet article vous plait, sachez que la notion de dosage et la « Goldilocks Zone » sont au cœur du programme SEIKI – Energie Vitale ®.

En comprenant les signaux de votre corps, en ajustant vos activités et en trouvant votre propre équilibre énergétique, vous pouvez améliorer votre bien-être global et renouer avec une vitalité durable.

Et justement, nous encourageons nos clients à découvrir leur propre équilibre en ajustant l’intensité, le rythme et la durée de leurs activités et de leur pratiques de bien-être.

Nous les guidons pour qu’ils trouvent leur juste mesure, celle qui leur permet de conserver une énergie vitale optimale sans risquer l’épuisement.

Dans nos accompagnements, nous enseignons à nos clients à être à l’écoute de leur corps et de leurs besoins.

Nous les aidons à reconnaître les signaux de fatigue et de surmenage, et à apporter les ajustements nécessaires pour rétablir leur équilibre énergétique.

 

Alors si vous avez envie d’être guidés, de suivre une démarche claire, étape par étape, d’avoir les bons outils et de gagner du temps, nous aurons plaisir de vous recevoir pour un de nos accompagnements.

A votre énergie !